Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 02:13

 

Du 20 au 31 octobre le PABE a accompagné, dans le cadre d'un Workshop de la BIAC Marinique (1ère biennale Internationale d'Art Contemporain) l'artiste dominicaine Inès TOLENTINO dans la réalisation de 2 installations "in situ".

L'une à SAINT-PIERRE, l'autre aux TROIS-ILETS.

A SAINT-PIERRE, l'installation s'intitule "LE SOUFFLE"


 

INSTALLATION SUR BÂTIMENT EN RUINES

SAINT-PIERRE

 

« SOUFFLE »

 

 

Cette installation est née de la réflexion inspirée par la nature en ruines du bâtiment à investir et de l’histoire de la ville de Saint Pierre, année 1902.

Depuis quelques années, je réfléchis aux sentiments que provoquent en moi les catastrophes naturelles ou pas. Des mots apparaissent : basculement, fragilité, vanité, impuissance, résignation, courage, obstination, survie.

Dans l’œuvre « SOUFFLE », j’attribue au squelette de l’édifice, une nature humaine.

Les percements des fenêtres du premier et deuxième étages sont habillés par la toile dorée des couvertures de survie. Matériel symbolique tant et tant vu lors des images transmises de l’après catastrophe. Adossées de façon étanche aux fenêtres, elles auront toutefois la possibilité, au gré des courants d’air et de vent, de suggérer un mouvement d’inspiration et d’expiration qui simulera une respiration. Aussi, le son provoqué par le frémissement des toiles évoquera le souffle.

Le scintillement des couvertures de survie provoquera un contraste calculé entre la grisaille du bâtiment et  l’insolence du doré. Souvent, on observe un déploiement de technologie salvatrice qui s’oppose à la misère des drames.

 

Au RDC, les ouvertures seront couvertes par des planches en bois peintes en rouge laqué. Le rouge, forcément la vie et le sang. Sur ces planches, comme des témoignages sublimés de survie, il y aura des passages calligraphiés à propos de catastrophes (Tout bouge autour de moi, Fukushima, le sacré du Printemps…)

 

« SOUFFLE» est un hommage à la vie qui persiste envers et contre tout, aux êtres humains dits des écrivains qui habillent obstinément le tragique de la beauté de l’âme.

 

 

Le bâtiment concerné est une ruine à l'angle de la rue Victor Hugo et de la rue du Petit Versailles

DSCN0116

Le projet :

Face-A.jpeg

L'équipe prend connaissance des lieux

DSCN0119

Mike prend les mesures (sous la pluie)

DSCN0121

 

DSCN0122

 

Rencontre avec l'artiste au siège de l'Association

Image 2

Puis nous prenons possession de l'atelier mis à notre disposition au Morne Rouge :

DSCN0137


immense hangar aux allures de cathédrale !

 

DSCN0136

Brief avec Roger le régisseur technique de la BIAC

 

Image 9

Une fois les repères pris l'équipe se met au travail.
Une équipe aux portes :

Daouïa :

DSCN0175

Elisabeth :

IMGP0058.jpg

avec les conseils expérimentés de MIKE

 

IMGP0063

Inès étudie la composition de la peinture et le temps de séchage ! le temps sera notre challenge tout au long du workshop !

IMGP0106

José :

 

IMGP0051

 

IMGP0053

 

Sylviane :

IMGP0102

Marie-Annette aux photos :

 

IMGP0108

Une autre équipe aux fenêtres avec les couvertures de survie qu'il faut renforcer pour qu'elles ne se déchirent pas

Elisabeth et José:

IMGP0116

Inès, Michèle et Sylviane :

 

IMGP0139

Maryse

IMGP0159

 

IMGP0188

 

IMGP0134

Mjo :

 

IMGP0135.jpg


IMGP0199

 

Pendant ce temps l'équipe des portes (qui ont enfin séché !) s'active à écrire les textes choisis par Inès (écrivains de la Caraïbe, textes en rapport avec des catastrophes et la survie)

Inès :

IMGP0165

Françoise:

IMGP0181

Michèle:

IMGP0183

Rosemonde :

IMGP0217

Maryse :

IMGP0226

et voilà le travail :

IMGP0257

reste plus qu'à tout installer à Saint-Pierre !

DSCN0216

 

DSCN0221

 

Elisabeth et Inès

DSCN0231

Inès à l'escalade :

DSCN0241

 

DSCN0249

après les fenêtres, les portes. Avec Mike et son aide:

DSCN0296

 

DSCN1126

et voilà le travail ! (photo : Sylviane)

Image

et le "SOUFFLE" en video

video

Voilà pour la première installation et en gros la première semaine.

Mais ce n'est pas fini ! Il y a un autre projet à la Pagerie aux TROIS-ILETS : LE ROYAUME DE CE MONDE

 

INSTALLATION  A LA PAGERIE

LES TROIS ILETS

 

« LE ROYAUME DE CE MONDE"’

 

Cette installation a été conçue à partir d’une série de toiles de l’artiste – Dans tes mains, le cœur cousu, la vie en dentelles…-

 

Au centre, il ya une robe blanche. Robe de cérémonie : baptême, fiançailles, mariage, deuil. Certainement une robe de communion avec la nature et la forêt de branches environnantes. De ces branches jaillissent, ouvertes et offertes, des mains rouges comme des prières ou des  incantations. Présence féminine divine ou humaine, campée  tel le poteau-mitan, traversée des histoires, croyances, rites et mythes qui nous composent, nous les habitants « d’un invraisemblable archipel de sucre et d’alcool » comme le disait si bien le poète dominicain Pedro Mir.

Au sol, du charbon. Le feu est éteint, le feu peut repartir. Beaucoup de vaisseaux ont brulé,  des maisons et des vies aussi. Le cœur reste de braise.

Cette œuvre évoque l’emprise des femmes dans la Caraïbe,   leurs voix qui chuchotent  dévotement  leurs désirs aux dieux et des empires à prendre et à perdre.

 

A travers des années des poètes, des écrivains ont  crée les premières images de « l’empire des archipels » : Pedro Mir, Alejo Carpentier, René Dépestre, Marysse Condé, Lafcadio Hearn…Sincèrement merci.

Tout d'abord il a fallu apprivoiser le lieu.

Faute de pouvoir s'installer dans le moulin, ce sera dans les ruines :

IMGP0074

 

IMGP0078

Edouard et Inès en grande discussion

IMGP0081

la problématique : comment ne pas évoquer Joséphine !

Colette, Marie-Annette et Inès :

IMGP0070

Visite des lieux avec Hervé BEUZE le régisseur artistique de la BIAC

IMGP0094

le projet :

BIAC-2013-Workshop-9150.jpeg

Donc d'abord trouver les bois flottés :

BIAC-2013-Workshop 1716

Edouard :

BIAC-2013-Workshop 1710 - Version 2

et Michèle

BIAC-2013-Workshop 1718

 

DSCN0151

Puis les préparer :

Maryse et Daouïa

DSCN0313

Michèle

 

1381210 10201721081901925 289950260 n

les percer

DSCN0334

les installer sur la structure métallique,

Françoise et Roger :

1378661 10201721169744121 1723626649 n

Inès

9264 10201721006580042 1430332981 n

Pendant ce temps Hervé au Morne Rouge prépare la structure de la robe

DSCN0273

Sur les instructions d'Inès "un petit bonnet B"

DSCN0265

puis transport de la structure de la robe ( et des sacs de charbon) aux Trois Ilets par Patrick

 

DSCN0307-copie-1.jpg

Préparation des "mains" par Inès

 

DSCN0285

 

IMGP0324

"déconstruction" de la robe par les petites mains !

Mjo, Suzy, Elisabeth

DSCN0382

Colette et Françoise

 

IMGP0305

 

Visite de Johanna, la Directrice de projet de la BIAC  :

DSCN0346

 

DSCN0349

Michèle :

 

Image 4

Inès :

IMGP0390

Repos pour Mike et Colette

 

IMGP0446

 

DSCN0352

  oups ! la machine à café ne fait pas partie de l'installation

 

IMGP0352

 

Ensuite il faut installer le lit de charbon

IMGP0444

les petites finitions

DSCN0390

 

et voilà l'oeuvre finie :

IMGP0487

 

IMGP0490

 


 

Enfin 3ème étape de l'aventure, accrochage de l'expo d'Inès "HABITEES" à la galerie Tout'Koulè à la poterie des TROIS ILETS avec Clarisse.

 

"L’exposition Habitées comme l’installation La forêt des archipels   développent un thème récurrent de la démarche d’Inès, autour des principaux clichés sur la femme, la broderie, les fleurs, le délicat papier peint mais  pour montrer l’envers du décor, la violence sous la préciosité et l’apparente douceur. Les toiles déclinent le motif de la robe, tout en délicatesse, transparence et dentelles mais associées à l’eau, aux épines, au serpent, à la forêt pour évoquer l’extase amoureuse ou  l’extase religieuse. Le cœur, effectivement brodé au petit point par Inès sur la toile peinte,  est tour à tout Sacré cœur de Jésus et cœur en damier d’Erzulie.

 

La robe devient forêt d’épines … La robe devient personnage…

Même si les tableaux sont indépendants les uns des autres, ils sont souvent agencés  en triptyque car Inès aime décliner les variations d’un même sujet." Dominique BREBION aica-cs

a3

 

a2

 

a1

 

Image 7

 

a4

 

a1b

et voilà !

ab1


ab2

Bravo et merci à tous ! Ce fût une magnifique expérience et une aventure inoubliable.


 

  Toutes les photos sur ce lien

link

A bientôt  pour la suite de la BIAC et pour d'autres aventures !

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle - dans Oeuvres
commenter cet article

commentaires