Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Vendredi 28 mars 2014

EXPOS

« Les féminins du sac » à la Galerie André-Arsenec

Rodolf Etienne

 

Le collectif de peintres « PABE » propose sa dernière exposition intitulée

« Les féminins du sac » . Depuis le lancement de cette nouvelle structure

d'amateurs de peinture, les adhérents (féminines pour la majorité) ont

conquis de nouveaux espaces.

 

A L'ATRIUM.

Michèle Arretche, présidente du PABE, pédiatre de son état, a fait un rêve : partager sa passion de la peinture avec d'autres femmes. L'idée originale était celle-là et de fil en aiguille, les choses ont pris une tournure plus élaborée. Aujourd'hui, une initiative payante, qui offre de nouvelles perspectives à notre peinture amateur et qui, après avoir quelque peu bousculé les habitudes, apparaît comme une nouvelle donne de la

pratique culturelle et artistique.

 

Courage de femmes, passion de femmes, volonté de femmes : le PABE a prouvé, très largement prouvé, la valeur de ses objectifs et de ses adhérents. Cette exposition, salle André Arsenec de l'Atrium, en est une preuve

matérielle.

 Michèle Arretche explique que la participation d'autres artistes, professionnels, patentés, installés, est une volonté de rencontre qui manifeste une certaine ouverture et le signe évident que les artistes du PABE entendent bien occuper l'espace pour durer. N'a-t-on pas toujours besoin de plus grands que soi, à moins que ce

ne soit l'inverse!

 Là, pour l'occasion, elle nous propose « Les féminins du sac » , manière de montrer la femme dans son intimité, ses « petites choses » , ses « objets » .

 

FEMMES DANS LA CITÉ OU QUAND L'ART SE DÉCLINE AU FÉMININ

Mais ce qu'il faut surtout retenir de l'opération, c'est une merveilleuse salle d'exposition qui respire le bel art, la bonne dynamique, la forte volonté. Sans parler des couleurs, des formes, autour de toiles ou d'installations.

 La Galerie André-Arsenec prend des airs de fêtes et se pare de ses plus beaux atours, ses plus belles pièces de femmes, mettant la barre un peu plus haut, redonnant un sentiment de fierté bien mérité à nos femme-peintres.

Cette présence, que l'on ne saurait plus dénier - la femme est dans l'espace, dans la cité, active, dynamique,volontaire, forte - répond à plusieurs questionnements collectifs, rendant compte invariablement de la réalité moderne de la femme martiniquaise et plus généralement de la femme tout court Une exposition ? Non, bien plus, un plaidoyer en faveur de l'art féminin, avec pour ambition de redonner sa place, sa pleine place à la femme sous nos latitudes. Le cri pourrait paraître intempestif, déplacé, mais n'a-t-il pas toute sa place dans le

concert des idées tous azimuts.

Une exposition qui vous donne un grand coup de chaud au coeur et qui invite à une réflexion mûrie sur la position de la femme dans le cercle culturel et artistique local.

 

- Exposition « Les féminins du sac » PABE. Une exposition du CMAC, présentée salle André-Arsenec, jusqu'au 12 avril.

Commissaire : Marie Gauthier.

Artistes invités : Caecilia Guinot, Stéphane Jarrin, David Né.

Artistes du PABE : Elisabeth Alexandrine, Michèle Arretche, Suzy Bland, Nadia Burner-Amory, Daoûïa, Sylviane Fédronic, Marie-Annette Fournier, Nicole Nouel-Hugon, Françoise Lévy, Isabelle Pin et Garance Vennat, Marie-José Ravoteur, Colette Wild, Sandrine Zédame.

 

Association PABE Martinique : pabe.martinique@gmail.com.

Entrée libre.

Contact : 0696.27.91.09 ou 0596.70.79.29.

Partager cette page

Repost 0
Published by Marlene