Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du PABE en MARTINIQUE

Plastik Art Band Experimental. Site internet : http://couleurpabe.e-monsite.com/

Une exposition 100% femmes, par Selim LANDER

"Les gardiennes" par Garance VENNAT et Isabelle PIN

"Les gardiennes" par Garance VENNAT et Isabelle PIN

Ce n’est pas uniquement pour son parfum de scandale qu’il faut se précipiter à Saint-Pierre au Créole Arts Café, lieu dédié à l’art, installé dans une vieille bâtisse récemment rénovée et décorée sur le mode ancien. Est-il d’ailleurs encore légitime de parler de scandale à propos de la représentation plutôt réaliste d’un clitoris ou celle bien plus abstraite d’une vulve ? Depuis Courbet et son « Origine du monde » (1866), beaucoup d’eau a coulé sous les ponts et l’on pourrait croire que tout a été dit en matière de sexe, que tout a été entendu. Il n’en est rien, bien sûr, et si la représentation réaliste ou non des organes génitaux ne fera plus crier au scandale, elle n’est pas neutre pour autant. « Il y a un grand secret du sexe – écrit Leo Bersani dans Is the Rectum a Grave ? (2010) – la plupart des gens ne l’aiment pas ». Vrai ou pas, il reste que l’exhibition des parties dites « intimes » dans plusieurs œuvres, ou la peinture d’un acte pourtant naturel comme la miction, n’apparaissent pas nécessairement plaisantes.

Les artistes contemporains se contentent rarement de faire de la belle ouvrage. Certains y ont complètement renoncé (ce qui n’est pas le cas de celles exposées ici). « Le médium est le message », écrivait Marshall McLuhan (1964). L’œuvre est le message pourrait-on dire aujourd’hui. Celui qui est convoyé par cette exposition est résumé dans la note d’intention : « Questionner notre statut de femme, notre place dans la société, les différentes formes de dominations, les stéréotypes sexistes, la sexualité féminine, les différents féminismes ».

Gageons cependant que beaucoup de visiteurs de cette exposition seront moins attirés par ces thématiques – aussi pertinentes soient-elles – que par l’envie de découvrir des œuvres pour ce qu’elles sont d’abord : des objets à contempler. Les goûts ne se discutent pas, chacun s’est formé son idée du beau qui est rarement la même que celle de son voisin : cette diversité qui caractérise les amateurs se rencontrant aussi et fort heureusement chez les créateurs, ainsi peut opérer la rencontre entre un(e) artiste et « son » public. Afficher ici nos préférences n’aurait guère de sens. Disons simplement que l’on trouve dans cette exposition collective aussi bien des sculptures que des installations et des tableaux, que l’accrochage dans les trois espaces de l’étage du Créole Art Café est au service des œuvres mais qu’il ne faut pas négliger pour autant celles qui sont présentées au rez-de-chaussée, et surtout qu’il vaut la peine de prendre le temps de lire les cartels pour ce qu’ils aident à la compréhension de l’œuvre et nous renseignent sur les sources d’inspiration de chaque artiste.

Selim Lander

Expériences de femmes, exposition collective de vingt-cinq artistes martiniquaises (membres des associations PABE et ARCAN’ ou indépendantes). Du 8 mars au 7 mai 2021, Créole Arts Café, 103 rue Victor-Hugo, Saint-Pierre.

"Ceci n'est pas un clitoris" par JADDICT

"Ceci n'est pas un clitoris" par JADDICT

"Moi, pisseuse" par Michèle ARRETCHE

"Moi, pisseuse" par Michèle ARRETCHE

" Héro.ïne.s" par Nadia BURNER

" Héro.ïne.s" par Nadia BURNER

Une exposition 100% femmes, par Selim LANDER
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article